éditions France Loisirs·fantasy·jeunesse·one shot

Le dernier brûleur d’étoiles de Sophie Val Piguel

couv8610446

 

À la suite d’un étrange cauchemar, la vie de Gwenvael bascule. Contraint de fuir l’orphelinat où il vit depuis toujours, le jeune homme tente de donner un sens aux mystérieuses paroles prononcées par le directeur de l’institut juste avant son départ : «Trouve Calypso».
Lorsqu’il est attaqué par une horde d’hommes des bois et capturé par un redoutable guerrier, Gwenvael comprend qu’il a franchi les portes d’un autre monde. Et s’il n’avait pas toujours vécu à l’orphelinat ? S’il était Celui qu’ils attendaient tous ?

 

 

Mon avis :

 Le dernier brûleur d’étoiles est le dernier roman que je me suis procurée chez France Loisirs avant de me désabonner du club. J’ai d’abord été attiré par la couverture et puis son résumé a fini par me convaincre. J’étais également curieuse de voir ce que valait un prix de l’imaginaire.

 En commençant ma lecture, ce qui m’a tout de suite prise par surprise c’est la plume de l’auteure : J’ai été étonné de lire un roman jeunesse. Je ne sais pas pourquoi mais je m’attendais à de la fantasy pour adulte ou une écriture un peu plus mâture. Mais bon en soi rien de bien gênant, au contraire, je trouvais le style vraiment sympa, c’était agréable à lire, l’univers très intéressant et je pensais vraiment que j’allais aimer. Mais arrivé vers la moitié du livre, mon enthousiasme du début s’est complètement envolé, piouf et je vous avoue que vers la fin, je n’ai fait que sauter des pages.

Le gros point négatif du roman c’est Gwenvael. Dommage quand on sait que c’est le personnage principal. Mais rien à faire, je n’ai eu aucune empathie pour lui mais alors aucune. Il m’a insupporté du début à la fin. Son comportement et ses réactions étaient tellement immatures et irréfléchis que j’avais souvent envie de le secouer ou de lui foutre des baffes. Heureusement qu’il y avait Calypso et Galahad qui à mon sens, ont sauvé le roman.

 Concernant l’intrigue, elle aurait pu être intéressante, et je pense qu’elle peut plaire (j’ai d’ailleurs lu de bons avis) mais ça n’a pas été le cas pour moi. J’ai trouvé des similitudes avec d’autres romans jeunesses et je me suis vite désintéressée de la quête.

Allez pour finir sur une note positive : J’ai aimé l’univers et les noms de personnages qui sont assez uniques.

En bref :

Lecture décevante malgré une mythologie intéressante. Malheureusement je me suis vite désintéressée de l’histoire et surtout de Gwenvael : un personnage pour lequel je n’ai eu aucune empathie et que j’ai trouvé trop immature.

Ma note : 11/20

 392839585

 

10 commentaires sur “Le dernier brûleur d’étoiles de Sophie Val Piguel

  1. Je trouve que la couv est sympa aussi ! C’est tellement ennuyant et frustrant quand on déteste le personnage principal ! (et c’est vrai que la nouvelle bannière est très chouette !)
    Bises ;D
    Kin

    J'aime

  2. J’aime bien lire un avis différent du mien ^^
    Pour ma part j’ai beaucoup aimé (même si je trouve les intrigues parfois trop prévisible) et j’ai justement aimé ne pas aimer Gwenvael hahaha

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s